20.
Ohme (BE)

κῦμα

2021
15 modules électromécanique (plexiglas, bois, moteur électrique, sphère, capteur infrarouge, circuit imprimé personnalisé, éclairage UV, carte électronique de développement)

En grec ancien, le terme κῦμα (prononcé Kima), se rapproche du latin cumulus que l’on peut traduire en français par « ce qui enfle ». Ce terme peut également vouloir dire vague, à savoir le mouvement physique à la surface d’une étendue liquide.

Sa traduction anglophone nous renvoie au mot wave, qui peut également se traduire par onde : une perturbation dynamique d’une grandeur physiqueautour d’une position d’équilibre.

En contrôlant la position verticale de chacune des quinze sphères, κῦμα propose une chorégraphie programmable de ces objets en lévitation.

Ce contrôle est possible grâce aux équations mathématiques qui définissent les lois de régulation du système.

Entre art cinétique et technologie numérique, cette installation met en lumière des disciplines assez méconnues et pourtant omniprésentes dans nos quotidiens : l’automatique et la théorie du contrôle, dont les racines sont ancrées dans les mathématiques, le traitement du signal et l’informatique.

En savoir +

κῦμα est une création de Ohme et son équipe lab :
– François Bronchart
– Florian Jehin
– Teo Serra
– Raoul Sommeillier

Avec l’aide précieuse de :
– Laurent Catoire (SAAS – ULB)
– Christophe Mertens (SAAS – MobiDaLab – ULB)
– Geoffrey Vanbienne (BEAMS – ULB)
Et le soutien de l’Ecole polytechnique de Bruxelles – ULB