13.
Amandine David (FR/BE)

Weaving Code

2017
Tissage (coton), codage, impression 3D (PLA)
2 pcs, 1: 145 x 23.5 cm, 2: 130 x 28cm
Vidéo : Alex Pistorius
Conception informatique : Sebastiaan Leenknegt

Weaving Code est un projet qui se situe au croisement du tissage à la main, de la programmation et de l’impression 3D.

Le langage informatique de base, qui utilise uniquement le 0 et le 1, remonte à la révolution industrielle. Il trouve son origine dans l’automatisation des métiers à tisser : les cartes perforées générant les motifs contenaient des données numériques représentées par la présence ou l’absence de trous à des positions prédéfinies. 

En transformant des motifs tissés (patterns) en un langage de programmation, Weaving Code explore les manières dont l’artisanat traditionnel et les outils numériques peuvent tirer parti l’un de l’autre, posant ainsi un regard différent sur la notion de technologie au sens large. 

Ces textiles ont été créées comme suit : chaque fois qu’une pièce sort du métier à tisser, l’ordinateur génère un objet exprimé en code binaire. Cet objet est ensuite imprimé en 3D et inséré dans le textile tissé à la main. 

En mathématiques et en électronique numérique, un nombre binaire est un nombre exprimé dans le système de numération binaire, c’est-à-dire à l’aide de deux symboles seulement : 0 et 1.

Très simple à mettre en œuvre dans les circuits électroniques, le système binaire est utilisé par la quasi-totalité des appareils informatiques.

En savoir +